Questions Fréquemment Posées

Si vous ne parvenez pas à trouver la réponse à votre question ci-dessous – contactez nous.

Une finition spéciale de surface est-elle requise avant l'inspection?

L’avantage de la technologie du scanner de Scientific Visual est qu’elle ne vous oblige ni à usiner une boule ni à fournir une finition spéciale de surface. L’inspection se déroule sur une surface typique «telle que coupée» ou «telle que cultivée», notamment pour les boules HEM. La seule xception concerne les carottes de Verneuil non coupées en tranches recouvertes d’une croûte – les nombreux défauts de sous-surface inhérents à ces morceaux empêchant la lumière de la traverser sans problème.

Nous inspectons le saphir à l'œil nu. Dans quelle mesure la classification faite par SapphiroScan™ correspondrait-il à notre classification visuelle?

La classification automatique de Scientific Visual est objective et nettement supérieure à la classification faite par l’œil humain. En fonction de la qualité de votre expertise visuelle, vous pouvez normalement vous attendre à une correspondance de 90 à 97%.

La différence résulte principalement de la subjectivité de la notation humaine . La précision varie en fonction de l’état de l’opérateur, de son niveau de fatigue, etc.

Supposons que les articles en saphir soient classifiées en deux catégories: Conforme et Non conforme. Avec une classification humaine, il y aura des cas limites qui pourraient être attribués à l’un ou l’autre des deux grades, selon l’opinion personnelle de l’opérateur. Cette «zone grise» couvre généralement 5 à 10% d’un lot inspecté. En d’autres termes, il s’agit de la marge d’erreur que l’on peut attendre d’une inspection humaine et que la technologie de Scientific Visual permet d’éliminer.

Le classement SapphiroScan™ est objectif , donc la frontière entre les classifications est une ligne, pas une zone grise. Cela explique pourquoi une correspondance à 100% entre la notation humaine et la notation des instruments est impossible.

L’utilisation du SapphiroScan™ permet de paramétrer la frontière entre conformes et non conformes créant ainsi divers scénarios de sensibilité ou de précision d’inspection.

Par conséquent, la correspondance entre une classification humaine et celle faite par le SapphiroScan™ dépend de la gestion des cas limites représenté ici par la largeur de la “fenêtre de subjectivité humaine” et des paramètres SapphiroScan™ sélectionnés. Cette correspondance se situe normalement entre 90 et 97%.

Pouvez-vous capturer des défauts de type «voile»?

Le «voile» (ou microporosité) est un amas de microbulles en général sous forme de lignes ou de nuage. Les microbulles individuelles ne se voient pas à l’oeuil nu, ce qui donne une apparence de nuage, généralement d’une nuance bleue.

Les défauts de type «voile» sont capturés par le SapphiroScan / Scope. Deux exemples: spinel , saphir .

Le seuil de détection peut être personnalisé à travers les paramètres de détection.

Défaut de type voile dans la boule de saphir fabriquée selon le procédé Kyropoulos.

Défaut de voile (pas celui illustré ci-dessus) capté par le SapphiroScan dans un disque de ⌀ 30 mm produit par feutrage (sintering).

Prendre des décisions automatiques «conformes / non conformes» en fonction des défauts observés est difficile. Pourriez-vous nous en dire plus sur les algorithmes que vous utilisez et à quoi s'attendre dans un avenir proche en termes de technologie permettant d'améliorer la classification automatique de la qualité ?

La classification automatique de la qualité d’un matériau non poli est difficile, surtout si nous nous souvenons que jusqu’à présent, les articles en saphir ont été évalués à l’oeuil nu.Scientific Visual travaille en permanence à l’amélioration de ses algorithmes de décision.

D’une manière générale, une décision “go / no go” est basée sur les facteurs suivants:

  1. Taille du défaut
  2. Forme et morphologie du défaut
  3. Visibilité du défaut (contrairement avec un matériau sans défaut)
  4. Localisation du défaut à l’intérieur du saphir
  5. Nombre de défauts

Chaque facteur a une importance différente pour chaque client / applications, par conséquent les seuils d’acceptation sont personnalisés.

Les postes de travail SapphiroScan™ permettent un tri entièrement automatisé basé sur les critères de test ci-dessus. La sensibilité de chaque facteur peut être réglée avec précision par l’opérateur.

Les postes de travail SapphiroScope™ reposent actuellement sur la prise de décision de l’opérateur . À l’avenir, la classification de la qualité des lingots  sera automatisée afin d’avoir moins besoin de l’assistance des opérateurs. Les algorithmes d’auto-apprentissage utilisés conjointement avec la technologie de détection de défauts SapphiroScope™ sont conçus pour rendre le processus objectif et automatisé.

La communauté du saphir et Scientific Visual travaillent conjointement à l’établissement d’une échelle standard commune pour l’ensemble de l’industrie. Cela rendra le classement automatisé de la clarté encore plus courant et permettra aux acteurs de l’industrie de communiquer sur la qualité du saphir à l’aide d’un langage commun. Cela signifie que les acheteurs de lingots sauront exactement quel est le niveau de qualité et les caractéristiques qu’ils s’apprêtent à acheter.

Je veux acheter un échantillon de vos liquides d'immersion

Scientific Visual ne propose pas ses liquides d’immersion en vente libre et ne fournit pas d’échantillons d’immersion pour les tests. Cependant nous sonnes prêts à vous aider, donc si vous souhaitez évaluer notre technologie, veuillez nous contacter pour organiser un test personnalisé à l’aide de votre propre matériel. Nous inspecterons vos échantillons et vous enverrons les résultats sous forme d’images ou d’un modèle 3D de l’intérieur des pièces.

Quels matériaux peuvent être inspectés ?
  • Saphir
  • Rubis
  • Verres de germanite et d’aluminate
  • Verres minéraux et organiques
  • Spinelle et céramique (de type spinelle)
  • YAG
  • Quartz
  • LT / LN
Quelles tailles d'échantillons peuventt être inspectées ?

SapphiroScan™: disques (polis ou non-polis), diamètre 24–50 mm, épaisseur 1.5–5.0 mm.

SapphiroScope™: cylindres or briques (polis ou non-polis), diamètre 2.5–30 cm, hauteur 1–32 cm, ou sur demande.

SapphiroScope™ pour les boules: sur demande.